Interview du Docteur BELEY

Originaire de Metz, le Dr Beley a souhaité s’y installer après ses études de chirurgien- dentiste complétées par une formation de 3 ans aux Etats-Unis. Il y exerce depuis 2011.

Dans quels domaines de compétences exercez-vous ?

Dr Beley

Je m’attache spécifiquement et volontairement à deux domaines : l’implantologie et la chirurgie buccale. C’est une orientation que j’ai approfondie, par choix, au fur et à mesure de mes études et que je pratique maintenant avec passion.

 

Quels types d’intervention cela recouvre-t-il ?

Cela recouvre tout ce qui est extraction dentaire (dents de sagesse,…) chirurgie de l’os et de la gencive (greffe de gencive, greffe osseuse pré-implantaire, comblement osseux) et bien sûr la pose de différents types d’implants, de prothèses sur implants, etc.
Je traite les édentements partiels aussi bien que complets, les implants permettant d’éviter le port d’un appareil mobile.

 

Pour ces interventions, votre cabinet a donc des équipements spéciaux ?

En effet. Pour deux praticiens il y a quatre blocs opératoires. Cela  me permet effectuer les gestes chirurgicaux nécessaires dans les meilleures conditions de sécurité et de confort, pour le patient comme pour le praticien.
La grande innovation dans notre pratique a été l’apport de l’imagerie médicale en 3D, qui a été une vraie révolution. Le cabinet possède un appareil cone beam (radio panoramique en 3 dimensions) qui permet un haut niveau de prévision et de précision.
Il y a aussi un studio photo avec une assistante dédiée.

 

Vous devez veiller à des conditions d’hygiène particulièrement strictes ?

Pour moi c’est une priorité et la sécurité est optimale. Le cabinet est conçu pour maîtriser toutes les étapes d’une intervention dans des conditions cliniques drastiques. Pour l’espace chirurgie : portes automatiques, surchaussures prévues pour les patients. Salle de stérilisation, traçabilité des instruments utilisés. Tout est fait pour éviter ce que l’on appelle une contamination croisée.

 

En pratique que se passe-t-il avant une intervention ?

Il y a bien sûr les examens cliniques, les radios et scanner ainsi que la préparation du  dossier complet de traitement. Les interventions se font sous anesthésie locale.

 

Comment organisez-vous les différents rendez-vous ?

Je propose des rendez-vous assez longs dans leur durée mais espacés dans le temps. Cela permet à chacun de s’organiser.
Des rendez-vous de suivi sont programmés pour la surveillance et la consolidation des résultats.

 

Vous me parliez aussi du dialogue avec le patient ?

Ce travail d’écoute et d’échange est très important. Une intervention chirurgicale comporte, pour tout patient, une part d’inconnu. Je réponds à ses questions pour l’éclairer, et donc le rassurer, lui présenter le futur projet.

Ce dialogue me permet aussi de proposer la solution la mieux adaptée à chacun afin qu’il n’y ait pas de frein lié à des appréhensions, un coût, un manque de temps…

Je prévois les suites directes de l’intervention : aucun patient ne part «sans dents» et, si nécessaire, une solution de remplacement est toujours prévue en amont (prothèse temporaire fixe ou amovible).

 

En conclusion ?

Trois maîtres-mots : qualité, sécurité, écoute.

Article rédigé par le praticien le 04/05/2015